Ouvrir une boulangerie : les concepts pour se lancer

Ange Boulangerie, Les Fromentiers, La Mie Câline

98 % des Français consomment du pain quotidiennement, ce qui fait du secteur de la boulangerie-pâtisserie un secteur qui semble peu impacté par la crise. Commerce de proximité par excellence, la boulangerie attire les entrepreneurs qui sont d’ailleurs de plus en plus nombreux à intégrer un réseaux de franchise spécialisé. Faisons le point sur les pré-requis nécessaires pour ouvrir une boulangerie et sur les concepts qui se développent actuellement.

Des concepts innovants pour vous lancer dans la boulangerie franchisée

Ouvrir sa boulangerie : les pré-requis préalables

Réaliser du bon pain et de bonnes viennoiseries demande un savoir-faire particulier, qui s’apprend. C’est pourquoi une formation est fortement recommandée si vous avez pour projet d’ouvrir une boulangerie. Plusieurs options s’offrent alors à vous, la plus connue étant le Certificat d’Aptitude Professionnelle.Le CAP Boulanger se prépare habituellement en 2 ans et allie enseignements théoriques et pratiques, grâce à l’alternance en entreprise. Cependant, si vous êtes en reconversion professionnelle, sachez qu’il existe des organismes de formation vous préparant au CAP Boulanger en à peine quelques mois !

On peut notamment citer le cas de l’Institut National de la Boulangerie Pâtisserie qui propose une formation complète en un peu plus de 4 mois, ou encore l’École Française de Boulangerie & Pâtisserie qui propose une formation théorique de 10 mois avant 4 mois de pratique en entreprise. N’hésitez pas à vous renseigner d’avantage sur les différents centres de formation, afin de trouver la solution qui vous conviendrait le mieux. Si vous souhaitez aller plus loin que le CAP Boulanger, vous pouvez poursuivre vos études en préparant le Brevet Professionnel en 2 ans. Ce diplôme vous apportera des connaissances supplémentaires, notamment en termes de gestion financière, de gestion des stocks ou encore de management d’équipes. Ces connaissances vous seront indispensables si vous souhaitez vous installer à votre compte par exemple.Être boulanger demande du temps, de l’engagement et de la passion. Il faut également un bon sens du relationnel, puisque vous serez amenés à être en contact direct avec les clients. En effet, ce ne sont pas uniquement vos produits qui fidéliseront votre clientèle.

Les avantages d’ouvrir une boulangerie en tant que franchisé

Le métier de boulanger est un métier contraignant puisque les horaires de travail sont décalés. En effet, la fabrication du pain se fait souvent la nuit afin que tout soit prêt pour les clients les plus matinaux. Les boulangeries ouvrent généralement dés 6h le matin et ne ferment qu’après 18h. Le service peut être assuré en continu, ce qui demande de posséder suffisamment de personnel pour la vente (en plus des boulangers). Ouvrir une boulangerie, c’est également un grand investissement financier Il faut en moyenne compter entre 200 et 500 000 € d’investissement global. L’équipement nécessaire (four, pétrin, armoires à levain, etc.) coûte en effet très cher, sans compter les aménagements qu’il faudra probablement apporter à votre local pour le rendre fonctionnel. Il faudra bien sûr prévoir un espace de production, un espace de vente, et pourquoi pas un espace pour accueillir un salon de thé.

Démarrer un commerce de boulangerie-pâtisserie ne se fait donc pas sur un coup de tête et demande réflexion. En intégrant un réseau de franchise, certains aspects et certaines démarches sont facilités, ce qui vous permet de vous concentrer pleinement sur la fabrication de la marchandise. En effet, en étant franchisé, vous bénéficiez d’ores et déjà de la renommée et du prestige de l’enseigne que vous rejoignez. Les clients savent à quoi s’attendre en venant chez vous, et ils apprécieront même de pouvoir retrouver les produits qu’ils connaissent. De plus, vous avez l’assurance de pouvoir vendre votre pain à un prix défiant toute concurrence. Le réseau de franchise se charge également de définir et de mettre en pratique la politique marketing ainsi que la communication à appliquer. Ainsi, vous n’avez pas besoin de vous charger de faire la publicité de votre établissement, la franchise s’en chargera pour vous !

Les concepts de boulangerie qui se développent

Vous avez décidé d’ouvrir une boulangerie via un réseau de franchise ? De nombreux réseaux s’offrent à vous, avec chacun leur façon de procéder. Afin de vous donner un aperçu des différentes propositions, voici une brève présentation des enseignes les plus populaires actuellement.

Banette

Le réseau Banette a été lancé en 1982 et compte aujourd’hui près de 2 500 implantations réparties dans toute la France. Pour entrer dans le réseau, l’enseigne demande uniquement un apport personnel de 50 000 €. Deux solutions s’offrent à vous pour l’ouverture d’une boulangerie Banette : la reprise d’une boulangerie existante ou la création d’un commerce. La franchise Banette se présente comme une alternative à la franchise, puisqu’elle vous laisse une grande liberté non seulement financière (pas de royalties ou de redevance à reverser) mais également dans la fabrication de votre pain. En cas de reconversion professionnelle, vous pouvez intégrer l’École Banette qui vous formera au métier de boulanger, afin que vous soyez le plus autonome possible.

La Mie Câline

La franchise La Mie Câline a été fondée en 1985 par André Barreteau, fils et petit-fils de boulanger. Elle compte à ce jour plus de 220 points de vente sur tout le territoire. Si vous souhaitez ouvrir une boulangerie La Mie Câline, vous devrez verser 25 000 € de droits d’entrée ainsi que 60 000 € d’apport personnel. Un pourcentage de votre chiffre d’affaires sera également à reverser au réseau (royalties et redevance publicitaire). Afin d’ouvrir un terminal de cuisson La Mie Câline, une formation théorique et pratique, ainsi qu’une aide à l’installation et une assistance au projet financier vous sont proposés. Vous bénéficiez également de nombreux services dans les domaines du marketing, de la communication ou juridique.

Les Fromentiers

Le réseau de franchise Les Fromentiers, fondé en 1980, compte actuellement 84 points de vente. Les droits d’entrée s’élèvent à 30 000 € et l’apport personnel à 100 000 €. Cependant, il est intéressant de signaler que des aides au financement ainsi que des formations sont proposées par l’enseigne lors de votre entrée dans le réseau.La franchise Les Fromentiers accompagne les nouveaux franchisés tout au long de leur adhésion, et ce, dés l’avant-projet d’ouverture d’une boulangerie : recherche d’un emplacement, conduite des études de faisabilité, assistance au montage du dossier financier, etc. Des visites mensuelles sont ensuite prévues par le Directeur Régional, qui pourra vous proposer des formations complémentaires si nécessaires.

Ange Boulangerie

La première boutique Ange Boulangerie a été créée en 2008 et le concept a été lancé en franchise en 2011. Pour faire partie du réseau, il faut reverser 55 000 € de droits d’entrée et 120 000 € d’apport personnel. Tout au long du contrat, des royalties ainsi qu’une redevance publicitaire seront également à reverser à l’enseigne. La franchise Ange Boulangerie mise beaucoup sur l’agriculture locale et de qualité. C’est pourquoi elle a signé un pacte avec Blé Agri-Ethique. Les pains proposés dans les magasins Ange Boulangerie sont donc fabriqués avec des matières premières issues de producteurs locaux et les invendus sont donnés à des associations caritatives locales. Il ne s’agit ici que de quelques exemples de réseaux de franchise spécialisés dans la boulangerie-pâtisserie. Si vous êtes toujours encore séduits par le monde de la franchise, n’hésitez pas à vous renseigner d’avantage afin d’être sûr de faire le bon choix.
Derniers articles de la rubrique