Carrément Fleurs solidaire face au Covid-19

franchise CARREMENT FLEURS
CARREMENT FLEURS Bottes de fleurs, bouquets et compositions originales

Boutiques de fleurs en libre service, propositions de bouquets et de compositions florales créées par les fleuristes du magasin

Publiée le

En ce moment de crise sanitaire, Carrément Fleurs, réseau d’artisans fleuristes a vu naître plusieurs initiatives de solidarité, notamment suite à l’annonce de la fermeture des commerces en France. L’ensemble des franchisés ont redistribué leur réserve de fleurs avant d’arrêter leur activité commerciale ; d’autres l’ont offert aux passants, Ehpads, des hôpitaux pour soutenir les patients, privés de visites, comme au personnel soignant ou encore fleuri les cimetières et les églises. De plus, des dons ont été distribués aux gendarmeries, pompes funèbres et commerçants ouverts.

Suite à l’Arrêté du 14 mars 2020, demandant la suspension des activités non indispensables, le réseau Carrément Fleurs a fermé ses 37 magasins : « Une décision difficile pour nous comme pour nos franchisés mais obligatoire et faisant appel au bon sens citoyen pour que la situation sanitaire puisse s’améliorer le plus rapidement possible » confie Chantal Pain, fondatrice de l’enseigne.

Les directeurs des magasins Carrément Fleurs ont chacun pris des initiatives personnelles afin de préserver leur stock distribué d’habitude chaque vendredi. 

Le centre pilote et les différents points de vente de la région Agenaise ont offert leurs fleurs aux passants ! Au Pays basque, les résidents des Ehpads gérés par l’Adapa (à Bayonne, Anglet, Boucau et Saint-Pierre-d’Irube), où les visites ne sont plus autorisées en cette période de confinement ont eu l’agréable surprise, mercredi dernier, de recevoir tout le stock de fleurs des magasins Carrément Fleurs de la région. Les magasins d’Agen, de Clermont L’Hérault et de Firminy ont quant-a-eux fleuri les cimetières de leurs villes. Les églises et les pompes funèbres ont également reçu les stocks de fleurs des points de vente de Toulouse, Anglet, Bayonne, Feurs et Montauban. A Perpignan, ce sont les gendarmes qui ont bénéficié du stock du fleuriste Carrément Fleurs : « La tête de réseau et moi-même réfléchissons à toutes les solutions d’accompagnements possibles pour nos franchisés et sommes encore plus à leur écoute. Nous sommes touchés par tous ces actes de solidarité qui ont fleuri dans le réseau en réponse à la fermeture des points de vente. En tant que fondatrice, cela fait chaud au coeur, comme la portée de ces actions en donnant de l’espoir à beaucoup de personnes pendant cette période » affirme Chantal Pain.

Dernières actualités de la franchise CARREMENT FLEURS