Les commerces qui marchent : Prévisions pour 2018

Quelles sont les tendances actuelles ?

Vous cherchez une idée pour ouvrir un commerce en 2018 ? Bien choisir son secteur d’activité est capital pour bénéficier d’une affaire rentable sur le court comme sur le long terme ! Afin de vous aider dans vos démarches et votre sélection, nous vous proposons de découvrir les commerces qui marchent en 2018. Nombreuses, les opportunités sont susceptibles de s’adapter à tous les profils alors laissez-vous convaincre !

quels sont les secteurs à potentiel ?Les supérettes

En constante évolution, le marché des supérettes ne s’est jamais aussi bien porté et séduit aussi bien les consommateurs, qui sont de plus en plus nombreux à adopter les commerces de proximité, que les entrepreneurs qui apprécient le dynamisme de l’activité. Si les épiceries généralistes, spécialisées ou même bio ont toutes le vent en poupe, les supérettes sont généralement développées par de grandes enseignes nationales. Ainsi, leur notoriété est bien souvent synonyme de stabilité et de rentabilité pour ceux et celles qui font le choix de les rejoindre. La variété de leurs produits (alimentaire, hygiène, vie quotidienne) et l’amplitude de leurs heures d’ouverture participent évidemment à leur succès sans précédent auprès d’une clientèle principalement urbaine.
 
 

Les cosmétiques

Chaque année, le marché des cosmétiques génère d’importants chiffres d’affaires et attire ainsi de plus en plus d’entrepreneurs désireux de s’investir dans un secteur porteur. Très concurrentiel, il a la particularité de se diviser en sous-secteurs qui permettent aux enseignes de s’adresser à une clientèle variée. Tendance dans l’alimentaire, le bio est également présent dans l’univers des cosmétiques. Il n’en fallait pas plus pour que de nombreuses marques fassent le choix de se tourner vers des produits plus naturels et donc, plus respectueux de la santé et de l’environnement. Les cosmétiques low cost et les cosmétiques de luxe répondent eux aussi à des envies et des besoins différents, autant de particularités et de diversité à prendre en compte avant de lancer sa propre affaire.
 
 

La décoration d’intérieur

Si certains secteurs d’activité ont été directement touchés par les aléas économiques, celui de la décoration reste une valeur sûre pour ouvrir un commerce et devrait prouver encore une fois son succès au cours de l’année 2018. Arts de la table, mobilier, objets décoratifs en tous genres : les français craquent et accordent un intérêt tout particulier à l’aménagement de leur intérieur. Les entrepreneurs, eux, se laissent volontiers séduire par les marges importantes et par les nombreuses opportunités que leur offrent les tendances déco. Certains font le choix de se spécialiser, d’autres préfèrent rester généralistes : mais quelle que soit l’option retenue, ouvrir un commerce dans la décoration reste synonyme d’une rentabilité rapide.
 
 

L’épicerie fine et le vin

Toujours plus pressés mais gourmets et à la recherche de produits de qualité, les français sont en plus en plus friands d’épiceries fines et de caves à vin. Ces commerces, résolument urbains, répondent à une demande croissante et axée sur une volonté particulière : mieux manger et mettre des produits de qualité dans son verre, comme dans son assiette. Certains entrepreneurs font le choix de proposer une grande variété de vins, d’autres se tournent plutôt vers les produits d’épicerie fine et mettent le terroir à l’honneur. Certaines enseignes font quant à elles le choix d’associer le vin à l’épicerie fine et proposent ainsi des commerces complets, reflets des dernières tendances en matière de gastronomie. Enfin, des entrepreneurs ambitieux décident parfois de faire de leur boutique, soit un lieu d’achat par excellence, un lieu de vie et d’échange en proposant au sein de leur magasin des espaces de dégustation et même parfois, de restauration.
 
 

Les loisirs créatifs

Appréciés par tous les âges, les loisirs créatifs passent eux aussi les modes et représentent toujours un marché particulièrement porteur. Les consommateurs, adultes ou enfants, restent donc à la recherche de commerces susceptibles de leur proposer une offre variée et des produits tendances et bien adaptés à leurs envies. Des jeux personnalisables pour les très jeunes enfants aux jeux pour adultes en passant par les activités ludiques et éducatives pour les plus curieux, les commerces spécialisés rivalisent d’ingéniosité !
 
 

Les jeux vidéo

Bien que lui aussi soumis aux modes et aux tendances, le secteur des jeux vidéo reste relativement stable et se prête donc parfaitement à l’ouverture d’un commerce en 2018. Plus que des jeux, désormais vendus en physique ou en téléchargement, les commerces spécialisés proposent des logiciels, des consoles et des accessoires comme des manettes, autant de produits qui assurent un rendement très régulier aux boutiques.

La lingerie

Relancé depuis l’année 2015, le marché de lingerie ne connait pas les mêmes difficultés que le secteur du textile et continue de séduire une clientèle variée mais où les femmes restent malgré tout les plus représentées. Tendances, tantôt luxueuses, tantôt résolument simples et pratiques, les collections de lingerie d’aujourd’hui ont toutes un point commun : leur achat reste avant tout un plaisir et non une contrainte ! Une réalité qui assure encore de très beaux jours à ce secteur !

Les objets connectés

Drones, matériel de surveillance de la maison, santé, sport : les objets connectés sont partout et intéressent de plus en plus les français qui les adoptent à présent au quotidien. Promis à une croissance importante dans les dix années à venir, ce secteur d’activité offre donc de belles perspectives de développement aux entrepreneurs qui veulent ouvrir un commerce. Allier la vente de produits au conseil, voire à la maintenance ou à des prestations de réparation pourrait, à l’avenir, séduire les profils les plus ambitieux.
 
 
Derniers articles de la rubrique